- Alter: 355 Tage

IDS 2023 à Cologne : le salon, qui fête ses 100 ans, c'est aussi l'histoire de la céramo-métallique sur des décennies – et une promesse d'avenir pour les 100 prochaines années

Quelle: Koelnmesse Bilddatenbank

Quelle: Koelnmesse Bilddatenbank

Durabilité des restaurations céramo-métalliques – Esthétique de la céramique de recouvrement – Modes de traitement analogiques et numériques – Nouveaux modèles commerciaux – Aperçu global à la 40e édition d'IDS, cette année, à Cologne

Les progrès réalisés par la fabrication additive et, d'une manière générale, par les procédés numériques entraînent des changements également sur le marché des alliages dentaires. Le fait le plus remarquable : en raison de résultats cliniques probants sur le long terme et de son esthétique largement basée sur le savoir-faire du prothésiste dentaire, la céramo-métallique reste une option idéale pour de nombreux patients. La 40e édition du Salon international d’odontologie (IDS), qui se tient à Cologne du 14 au 18 mars 2023, donne aux visiteurs une vue d'ensemble de l'état actuel des choses.

En ce qui concerne la technique des couronnes et des bridges, la tendance est aux procédés de fabrication numérique depuis des années. De ce fait, les matériaux appropriés ont gagné des parts de marché (notamment la céramique). Parallèlement à cela : « La céramo-métallique à traitement analogique continue de s'affirmer comme une option de soins, aux côtés de la technique assistée par ordinateur. Elle est appréciée par les patients qui souhaitent des prothèses fixes d'une grande qualité esthétique » (1).

Pour le cabinet dentaire et le laboratoire, cela signifie, ni plus ni moins, un déplacement du centre de gravité avec chaque innovation, mais, en l'état de la technique tous les matériaux que nous connaissons « restent dans la course ». En ce qui concerne en particulier la céramo-métallique, un concept génial est utilisé avec succès en Allemagne depuis 60 ans sous différentes désignations (p.
ex. « VMK » et « BMK ») : le dioxyde de silicium, qui est en capacité de créer des liaisons, est modifié par l’ajout de métaux alcalino-terreux qui agissent sur la réticulation (2), si bien que, durant le refroidissement après cuisson, la tension est d’environ 10 % dans la zone de jonction (3, 4, 5). L'atout du brevet correspondant : associer deux matériaux fondamentalement différents et en faire une équipe gagnante. Le revêtement céramique reste bien en place et ne s'écaille pas. Comme le montrent des examens de suivi, de telles restaurations sont toujours fonctionnelles et convaincantes du point de vue esthétique même au bout de nombreuses années, et les taux de perte sont faibles (moins de 1 % par an) (6).

Les alliages ont le vent en poupe grâce à des procédés de transformation innovants. C'est le cas par exemple du fraisage d'alliages à haute teneur en or. Si, du fait d'une baisse de la demande affectant de telles restaurations, un laboratoire n'atteint pas la masse critique nécessaire, il peut avoir recours à un service industriel de fraisage de métaux précieux. Cela permet de réduire les coûts de stockage et/ou d'intégrer des procédés numériques de bout en bout (dans le cas présent : CAO/FAO).

L'impression 3D, qui est très tendance, donne une impulsion supplémentaire aux alliages. En font partie la fusion au laser sur lit de poudre (laser metal fusion - LMF), la fusion sélective laser, à savoir la technologie SLM (selective laser melting), le frittage sélectif par laser (ou SLS pour selective laser sintering), le frittage laser direct de métal (DMLS pour direct metal laser sintering) ou encore le procédé LaserCusing. Tous les procédés précités permettent de réaliser des couronnes, des bridges et des bases prothétiques en alliages dentaires de métaux précieux (bases de moulage numérique).

« Il y a de nombreuses évolutions dans le secteur des matériaux métalliques pour prothèses dentaires », a déclaré le Dr. Markus Heibach, directeur de la Fédération allemande de l'industrie dentaire (Verband der Deutschen Dental-Industrie e.V. – VDDI). « Par conséquent, les modèles commerciaux évoluent eux aussi. Par exemple, dans les cas individuels, il faut souvent choisir de fabriquer dans son propre laboratoire ou dans un laboratoire collaboratif à moins de confier cette tâche à un centre adéquat ou à un service de fabrication industrielle. À IDS qui se tient à Cologne du 14 au 18 mars 2023, les visiteurs pourront s'informer sur l'évolution exacte de certaines conditions à l'heure actuelle et fêteront également un anniversaire particulier avec pour thème « 100 years IDS – shaping the dental future ».

À propos d'IDS
IDS a lieu tous les deux ans à Cologne. Il est organisé par la GFDI (Gesellschaft zur Förderung der Dental-Industrie mbH), entreprise économique de la Fédération allemande de l'industrie dentaire (Verband der Deutschen Dental-Industrie e.V. - VDDI). Koelnmesse GmbH, Cologne, assure sa tenue.

Indications bibliographiques
1. Klinke T : Aktueller Stand der Metallkeramik in der festsitzenden Prothetik.
(Céramo-métallique et prothèses fixes - situation actuelle) Quintessenz Zahntechnik 2021 ; 47 (3) : pp. 238-245
2. https://www.janliese.de/Downloads/Microsoft%20Word%20-%20Dentalkeramiken.pdf  (Céramiques dentaires) (Accès le 16.2.2023)
3. Reise M : Das kleine ABC der Verblendkeramik. (Petit ABC de la céramique de recouvrement) ZWP spezial 2004 ; 4 : pp. 22-25, comme cité dans Klinke T sous 1.
4. Weinstein NL, Katz S, Weinstein AB (1962) : Fused porcelaine-to-metal teeth. (Dents en céramo-métallique) 1962 ; US Patent (Brevet américain) 3.052.982, comme cité dans Klinke T sous 1
5. Weinstein NL, Weinstein AB : Porcelain covered metal-reinforced teeth. (Restaurations céramo-métalliques) US Patent (Brevet américain) 3.052.983, comme cité dans Klinke T sous 1
6. Rinke S : Funktionsdauer metallkeramischer Kronen und Brücken – Literaturübersicht und drei klassische Fallbeispiele. (Durée de vie des couronnes et bridges céramo-métalliques – Aperçu bibliographique et trois exemples de cas classiques) Quintessenz Zahntechnik 2015 ; 45 : pp. 636-643

Remarque à l’attention des rédactions :
Des photos de IDS sont disponibles sur la base iconographique de Koelnmesse, site www.english.ids-cologne.de/imagedatabase
Complément d’information : www.english.ids-cologne.de/pressinformation
En cas de reproduction, merci de nous adresser un justificatif.

Pour toute demande de précisions, s'adresser à :
Pour tout renseignement et information sur l'industrie dentaire :
VDDI/GFDI – service de presse
Burkhard Sticklies / Agnes Plümer
sticklies@vddi.de / pluemer@vddi.de

Informations sur IDS :
Volker de Cloedt
Communications Manager
Koelnmesse GmbH
Messeplatz 1
50679 Köln
Germany
Tel. +49 221 821-2960
Fax +49 221 821-3544
Email: v.decloedt@koelnmesse.de
Internet: www.koelnmesse.com

plus d'infos

online registration for exhibitors from the dental industry now open at ids-cologne.de

Haut pouvoir de décision et grande internationalité des visiteurs +++ Tendances : flux de travail numérique rigoureux et meilleure durabilité

IDS en tant qu'événement rassembleur et vecteur d'une formation riche en expériences – Commencer par fêter ensemble, à Cologne, les « 100 years IDS –…