News

30.08.2018 - 15:10 - Il y a : 50 Tage

Le traitement parodontal, une tâche sur le long terme – soutien adéquat au Salon international d’odontologie

Détartrage et surfaçage radiculaire – antimicrobiens – microbiologie à des fins de diagnostic – découpe laser sans contact – une thématique majeure à IDS 2019   La médecine dentaire s’emploie à faire en sorte que les patients conservent le plus longtemps possible des dents saines, fonctionnelles, esthétiques et indolores. La parodontologie crée les conditions préalables au maintien de l’intégrité de la structure et de la fonction des tissus de soutien des dents. L’adversaire le plus coriace : la parodontite. Comment éviter, stopper et faire reculer cette pathologie ? Le Salon international d’odontologie (IDS), qui se tient à Cologne du 12 au 16 mars 2019, apporte des réponses pratiques aux visiteurs.

Des procédés éprouvés et des approches innovantes pour le traitement et la prévention de la parodontite sont présentés dans les halls d’exposition. Le suivi régulier est essentiel pour obtenir de bons résultats sur le long terme (thérapie de soutien au traitement de la parodontite, contrôles périodiques). Le dentiste contrôle et améliore l’hygiène bucco-dentaire, procède régulièrement à un sondage parodontal mettant en évidence des profondeurs de poches résiduelles dont il instrumente éventuellement la face interne. IDS montre l'ensemble des instruments à la pointe de la technique, dont des sondes parodontales utilisant différents matériaux (p. ex. matière plastique, carbone, titane). Certaines sont à pression constante pour que la force appliquée ne dépasse pas 20 g. Pour les traitements classiques que sont le détartrage et le surfaçage radiculaire, le dentiste dispose d'instruments manuels, de systèmes à ultrasons et d'appareils à jet de poudre, notamment de modèles ergonomiques spéciaux. Ils sont appropriés à la thérapie car le traitement de la parodontite exige une persévérance de marathonien.

Les approches délicates ayant pour atout l’instrumentation sous-gingivale, les poudres faiblement abrasives pour un traitement parodontal d'entretien et les offres actuelles de logiciels méritent que l’on s’y attarde. Ces derniers permettent, le cas échéant, de documenter l'état parodontal de la dentition avec profondeurs de sondage et pertes d'attachement - jusqu'à six points par dent - ainsi que les atteintes des furcations, selon le degré de sévérité de la perte d’attache et, par ailleurs, les évolutions au fil du temps. Une interface pour la convocation régulière du patient établit un lien étroit entre gestion du biolfilm et rendez-vous réguliers. Car respecter un planning et s’y tenir systématiquement sont essentiels pour assurer le succès d’un traitement des affections du parodonte.

IDS permet par ailleurs d’examiner toutes les possibilités de traitement adjuvant - par exemple processus laser (thérapie photodynamique), immunomodulation (probiotiques) et utilisation d’antimicrobiens (p. ex. chlorhexidine, antibiotiques). Au-delà des méthodes mini-invasives, les interventions chirurgicales (chirurgie à lambeaux, greffes de tissus mous) sont très intéressantes. Selon le cas, elles sont incontournables et nécessitent alors des instruments spécifiques dont peuvent faire partie aujourd’hui les lasers pour la coupe des tissus, avec moindre traumatisme des tissus adjacents (p.ex. laser à diode et longueur d'onde en nanomètres).

Pour une meilleure évaluation du processus inflammatoire dans les poches parodontales, les visiteurs d’IDS se voient présenter des tests bactériens et d'ADN, notamment des tests de détection des germes marqueurs, dont la bactérie Aggregatibacter actinomycetemcomitans, – en partie à exécuter dans le cadre d’une procédure au fauteuil. En outre, pour un pronostic précis et une planification du traitement, on peut déterminer le risque génétique de parodontite (test de polymorphisme de l'interleukine-1β) ou évaluer les processus de destruction tissulaire (p. ex. dosage des métalloprotéases matricielles (MMP-8) dans le fluide sulculaire).

« Des méthodes de diagnostic à la chirurgie parodontale en passant par la thérapie de soutien au traitement de la parodontite, la prochaine édition d’IDS présente des innovations attrayantes dans de nombreux domaines », n’a pas manqué de souligner Mark Stephen Pace, président du conseil d’administration de la VDDI. « C’est ainsi qu’il existe des options toujours plus efficaces en matière de prévention et de thérapie pour répondre à l'augmentation des besoins de traitement des affections du parodonte. Le progrès est palpable au Salon international d’odontologie de Cologne. IDS offre une réelle valeur ajoutée à tous les visiteurs en leur présentant des nouveautés qu’ils peuvent toucher et en leur permettant d’avoir un contact direct avec les fabricants respectifs. »

IDS (Salon international d’odontologie) a lieu tous les deux ans à Cologne. Il est organisé par la GDFI (Gesellschaft zur Förderung der Dental-Industrie mbH), entreprise économique de la Fédération allemande de l'industrie dentaire (VDDI). Koelnmesse GmbH, Cologne, assure sa tenue.

Remarque à l’attention des rédactions :

Des photos de IDS 2019 sont disponibles sur la base iconographique de Koelnmesse, site www.ids-cologne.de, rubrique « Press » Complément d’information : http:// english.ids-cologne.de/pressinformation

En cas de reproduction, merci de nous adresser un justificatif.

Pour toute demande de précisions, s'adresser à :

Pour tout renseignement et information sur l'industrie dentaire : VDDI/GFDI – service de presse

Burkhard Sticklies sticklies(at)vddi.de

Informations sur IDS :

Volker de Cloedt
Communications Manager

Koelnmesse GmbH
Messeplatz 1
50679 Köln
Germany

Tel. +49 221 821-2960
Fax +49 221 821-3544

Email: v.decloedt@koelnmesse.de
Internet: www.koelnmesse.de



< Langzeitaufgabe Parodontitis-Therapie: Die Internationale Dental-Schau (IDS) 2019 bietet die richtige Unterstützung

© VDDI e.V. - Verband der Deutschen Dental-Industrie e.V. - Aachener Straße 1053-1055 - 50858 Köln - Germany - Telefon: +49/(0)221/5006870 - Telefax: +49/(0)221/50068721 - E-Mail: info@vddi.de