News

12.02.2019 - 12:41 - Il y a : 1 Jahre

Parfaite intégration fonctionnelle et grande liberté dans les formes – Les matériaux dentaires au Salon international d'odontologie (IDS)

Davantage de matériaux – Large gamme pour les céramiques, les résines, etc. – Des multitalents pour une offre spécifique à chaque patient – Un thème majeur à IDS

En odontologie, quand il est question de restaurations en or, de matériaux céramo-métalliques ou de l'utilisation de résines, chacun sait plus ou moins à quoi et à quelle époque cela correspond. Des époques révolues ? Et à quelle époque vivons-nous aujourd'hui  ? À une époque où nous avons un grand choix, assurément – une offre individuelle pour chaque patient, sans compromis quant à la fonctionnalité et avec beaucoup de libertés en matière d’esthétique. Au Salon international d'odontologie (IDS), qui se tient à Cologne du 12 au 16 mars 2019, et nulle part ailleurs, on peut comparer avec autant de précision les possibilités offertes par les matériaux dentaires actuels et évaluer l'opportunité de les utiliser dans le propre laboratoire ou le propre cabinet dentaire.

Beaucoup de procédés et matériaux pour la restauration des dents sont plus récents qu'on ne le pense. Ce n'est que depuis une bonne cinquantaine d'années que l'on dispose de céramiques de la même teinte que les dents, très résistantes à la chaleur, avec un coefficient de dilatation thermique similaire à celui des alliages d'armatures. Les techniques de stratification, de pressage et de peinture qui s'y rapportent permettent d'atteindre un niveau esthétique comparable à celui d'une dent naturelle.

Depuis seulement une bonne quinzaine d'années, il existe d'intéressants procédés CAO/FAO pour travailler l’oxyde de zirconium au laboratoire dentaire. Entre temps, ce matériau a servi à réaliser des armatures d'une grande qualité esthétique et fonctionnelle pour couronnes unitaires, bridges sur deux ou plusieurs piliers, barres pour prothèses dentaires télescopiques ou ajustées sur des piliers coniques ainsi que des structures de piliers pour l'implantologie dentaire. C'est ainsi que dans de nombreux traitements, il y a une option de restauration dentaire sans métal.

C'est également grâce à la technologie CAO/FAO que sont réalisées au cabinet ou au laboratoire des restaurations dentaires en vitrocéramique très performante. Celle-ci permet souvent d'obtenir un petit quelque chose en plus sur le plan esthétique - une plus grande translucidité, plus d'opalescence ou, de surcroît, des effets de fluorescence. Il s'agit notamment de céramiques au disilicate de lithium, au silicate de lithium renforcé à l’oxyde de zirconium ou de céramiques hybrides, telles que des céramiques feldspathiques à structure fine, infiltrée avec un polymère.

Actuellement, des ébauches en oxyde de zirconium sont disponibles en différentes couleurs de dents et couvrent toutes les nuances chromatiques A1-D4. Des «  Blanks   » avec des dégradés internes simplifient le travail d'individualisation et font gagner du temps. Une esthétique adaptée au patient peut être obtenue, en fonction du cas particulier, en appliquant un revêtement ou par la caractérisation d'une restauration monolithique avec une peinture et un vernis dentaires.

Le spectre esthétique des composites s'est encore élargi ces dernières années. Pour ce qui est de la thérapie d'obturation classique, des techniques multicouches ont contribué à une individualisation différenciée. Il existe des options aussi bien pour le traitement direct qu'indirect.

Dans le sillage de l’impression 3D, de plus en plus utilisée en odontologie, d'autres matériaux de la catégorie des polymères sont apparus, dont le PEEK (polyétheréthercétone). L'utilisation de ce polymère et d’autres polymères thermoplastiques en odontologie restauratrice présente des avantages esthétiques et fonctionnels. Les caractéristiques du module d'élasticité de ces matériaux sont très proches de celles de la structure osseuse humaine. Le PEEK présente d'excellentes propriétés de résistance à la fatigue et a une grande ductilité. En raison de la température de fusion élevée, les restaurations en PEEK peuvent être stérilisées et fraisées avec la technologie CAO/FAO, mais également réalisées par une opération de moulage par injection ou de compression.

«  IDS nous fera découvrir de nouvelles ébauches fraisées, des lingotins de pressée, davantage de couleurs, des dégradés internes différenciés et un choix de matériaux encore plus grand   », a déclaré Markus Heibach, directeur de la VDDI, à l'approche du Salon international d'odontologie 2019. «  La communication devient de plus en plus importante pour permettre de tirer le meilleur parti de cette offre considérable. Voilà pourquoi il est recommandé de venir à IDS avec son équipe médico et technico-dentaire, notamment en raison du large éventail de matériaux dentaires et de leurs atouts esthétiques. Une chose est sûre  : la coopération des visiteurs s’intensifiera dans les mois et les années qui suivront.   »

IDS (Salon international d'odontologie) a lieu tous les deux ans à Cologne. Il est organisé par la GDFI (Gesellschaft zur Förderung der Dental-Industrie mbH), entreprise économique de la Fédération allemande de l'industrie dentaire (VDDI). Koelnmesse GmbH, Cologne, assure sa tenue.

Remarque à l’attention des rédactions :
Des photos de IDS 2019 sont disponibles sur la base iconographique de Koelnmesse, site Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtrewww.ids-cologne.de, rubrique «News » Complément d’information : Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://english.ids-cologne.de/pressinformation

En cas de reproduction, merci de nous adresser un justificatif.

Pour toute demande de précisions, s'adresser à :

Pour tout renseignement et information sur l'industrie dentaire :
VDDI/GFDI – service de presse
Burkhard Sticklies
Ouvre une fenêtre pour la rédaction d'un mailsticklies(at)vddi.de



< Top in der Funktion, Freiheit in der Gestaltung – Werkstoffe auf der Internationalen Dental-Schau (IDS)

© VDDI e.V. - Verband der Deutschen Dental-Industrie e.V. - Aachener Straße 1053-1055 - 50858 Köln - Germany - Telefon: +49/(0)221/5006870 - Telefax: +49/(0)221/50068721 - E-Mail: info@vddi.de